Carnet de route

4 jours de randonnée autour du refuge de Vittoria Sella (Cogne –Italie)

Sortie :  Raid à ski Italie du 26/03/2015

Le 04/04/2015 par LEBOURG Philippe

Emmenés par Bernard, nous sommes huit à nous rassembler à Chamonix pour 4 jours de randonnée à ski à Cogne (Italie) autour du refuge Vittorio Sella (2584 m). Venus de divers horizons, il y a Chantal, Christine, Inga, Alain, Philippe, Stéphane et Thierry.

 

Pour voir toutes les photos allez dans la photothèque en cliquant ici.

 

Le 26.3.2015 : passage au matin au Tunnel du Mont Blanc, descente sur Aoste et bifurcation sur Cogne, et plus précisément Valmontey (1666 m), terminus pour les voitures. Nous nous équipons. Les sacs sont bien lourds, d’autant plus qu’il faut finalement porter les skis pendant 50 bonnes minutes avant de trouver la neige. Dans la forêt, nous apercevons de nombreux chamois pas farouches du tout. Il fait chaud en cette fin de matinée et vers 14 h 30 nous atteignons le refuge Vittorio Sella où le gardien nous offre le thé de bienvenue. Nous prenons possession de nos chambres. Le dîner excellent est fort copieux. Pendant tout le séjour, nous serons particulièrement choyés à ce niveau tant par la cuisine de l’établissement que par les apports individuels (chocolat et surtout charcuterie préparée par Bernard). L’ambiance est souvent euphorique.

DP 918 m

 

Le 27.3.2015 : Après un solide petit déjeuner « mange, mange Inga, prend ton temps… » nous démarrons vers 7 h 40 à destination du Grand Serra (3552 m). Il fait grand beau mais le vent déjà présent forcit énormément. Du coup, il fait froid et il faut se couvrir au maximum. Philippe se découvrira le soir des gelures au visage. A 11 h 00, 30 m sous le sommet en rocher, secoués par le vent, nous décidons de rebrousser chemin. La descente se fait d’abord dans une neige poudreuse bien compacte puis croûtée. De retour de bonne heure au refuge, nous nous octroyons un bon plat de pâtes.

DP : 968 m

 

Le 28.3.2015 : Le vent a été violent toute la nuit. Il est encore fort au lever du jour et il fait frais. A 7 h 40, bien couverts, nous attaquons la randonnée. Rapidement, le vent cesse. Il fait bien meilleur. Christine casse une attache de peau et nous quitte un peu plus tôt que prévu pour retourner à Chamonix. Nous nous dirigeons vers le col du Lauson (3296 m). La trace est difficile à faire et nous nous relayons. Le couloir final est gravi à pied, skis sur le sac. Au col, nous nous dirigeons vers la pointe des Tuf (3396 m), notre objectif, mais la progression à pied sur ce versant est rendue pénible par le manque de neige qui a été soufflée et la présence de dalles lisses instables. Nous préférons rebrousser chemin à l’altitude de 3350 m environ. Du coup, comme le couloir n’est franchement skiable et la neige instable, c’est en escalier qu’il faut descendre. Plus bas, nous trouvons toujours cette neige compactée par le vent et qui prend les skis. Dans l’hilarité quasi générale, nous assistons à un joli salto avant de Thierry puis dans un effort violent de rétablissement, Stéphane arrache sa fixation avant et casse son ski. La réparation de fortune tentée par Thierry, notre Mc Gyver, ne tient pas longtemps. Stéphane est contraint de rejoindre le refuge sur un seul ski ! Là, miracle, le gardien hilare lui propose un ski. Par chance, il est de la même taille et il suffit juste de régler la fixation Diamir.

DP : 800m

 

Le 29.3.2015 : Nous nous levons de bonne heure. Le programme est chargé et nous savons que le temps va changer à la mi-journée. Départ à 7 h 00, nouvelle heure ! Le froid a durci la neige et les couteaux sont de sortis dès que la pente se raidit. Direction la Punta Nera (3683 m). Dans le pentu et au cours d’une conversion, Bernard perd un ski qui heureusement s’arrête 50 m plus bas grâce au couteau. Ouf ! Arrivés au bas du couloir très raide (40°, passage à 45°) qui mène au col de la Noire (3491 m), nous mettons les crampons et les skis sur le sac. Une lente procession se met en place ; l’effort est intense mais heureusement, la neige permet un très bon cramponnage. Quelques relais soulagent le travail du leader. La sortie sous la corniche est sportive mais bien sécurisée par Bernard. Une petite pause s’impose avant les 200 derniers mètres à gravir à ski. Le sommet est là, il est 11 h 30. Le temps se gâte très vite comme annoncé. Il faut redescendre après quelques photos. Court cheminement en ski avant de rechausser les crampons et une descente du couloir prudente, très prudente, en désescalade dos au vide. Bonjour l’adrénaline ! Malgré le manque de visibilité, le retour au refuge se passe sans problème sur une neige de printemps très agréable pour une fois. Mission : récupérer les affaires et boire une bonne bière. Stéphane remercie vivement le gardien qui indique l’endroit où laisser le ski à Valmontey. Nous repartons. La neige est lourde et très vite, il faut porter les skis. Heureusement, le chemin du retour est agréable et nous arrivons sans encombre au parking. Nous nous changeons et faisons route sur Chamonix. Il est 16 h 00 et il commence à pleuvoir. Après le tunnel, nous nous séparons avec regret après ces 4 jours bien denses. Merci encore à Bernard.

DP : 1100 m ;

total : 3786 m

 

Pour voir toutes les photos allez dans la photothèque en cliquant ici.







CLUB ALPIN FRANCAIS MODANE THABOR
90 RUE DE POLSET
73500  MODANE
Activités du club
Agenda