Carnet de route

Jours Gris

Le 23/02/2015 par jdo

C’était un jour gris.

Bouché, terne et déprimant. Un jour à rester bricoler au fond de son atelier, ou même à rester couché.

C’était un jour gris, mais l’envie nous prit d’une petite sortie…

Bonnet, gants, veste et arva, pour se couvrir; Thermos de thé, compotes et  barres, pour se nourrir. Pelle et sonde au fond du sac pour secourir. Peaux collées, arva vérifiés, et débute la montée.

Bientôt  la forêt nous engloutit. Le souffle des randonneurs, le couinement des fixations, le chuintement des skis sur la neige s’étouffent sous quelques flocons. Une brise fugace sème notre ciel d’une poussière de neige arrachée aux sapins figés.

L’effort tarit les conversations enjouées ; sous le couvercle des nuées basses, le décor invite  à contempler  les ramures surchargées, les traces de l’écureuil ou du blanchot, les rochers.

Le temps étire ses trames ; comme les pas, les souffles s’alourdissent, à mesure que  la cime se rapproche ; la matinée s’efface peu à peu, et nous absorbe tout entier dans une douce félicité : le plaisir simple de l’effort au sein de la nature partagée.

 

C’était un jour gris. Les sommets estompés ne nous attiraient pas ; nous sommes restés en forêt.

C’était un jour gris. Ce matin pour nous, pas de dangers : risque 2 ; l’esprit d’autant plus léger que nous étions tous équipés de l’indispensable matériel de sécurité : arva, pelle et sonde.

Au retour, j’ai appris : encore un randonneur mort dans une avalanche.

C’était un jour gris! Bien sombre ; mais je suis toujours en vie…







CLUB ALPIN FRANCAIS MODANE THABOR
90 RUE DE POLSET
73500  MODANE
Activités du club