Carnet de route

Le CAF Modane-Thabor au grand parcours alpinisme à la Bérarde

Sortie :  Grand Parcours Alpinisme de la Bérarde. du 28/05/2011

Le 31/05/2011 par Baptiste Pouvesle

Pour bien démarrer la saison d'alpinisme, cinq membres du club ont participés le week-end du 28/29 mai 2011 au Grand Parcours Alpinisme à la Bérarde dans le parc des Écrins.

 

Départ matinal de Modane pour arriver sur place vers 8h après un petit tour par le col du Glandon. L'organisation a été complètement modifiée par rapport au rassemblement de l'année dernière. Cette année, des groupes de quatre ont été formés par les organisateurs. Chaque groupe est accompagné pendant tout le week-end par un encadrant CAF.

 

L'objectif du samedi est d'apprendre ou de réviser toutes les techniques de progression et de sécurité sur glace, neige et rocher en passant d'ateliers en ateliers..

 

Après quelques croissants nous partons en direction du refuge du Chatelleret. Une heure plus tard nous arrivons sur les ateliers installés sur un grand névé. Nous commençons par travailler les techniques de progression : marche avec crampons et piolet, encordement. Nous passons ensuite aux glissades. Une chute sur neige est vite arrivée. Il faut donc apprendre à la stopper. Nous nous en donnons à cœur joie dans la pente. Un objectif. se placer sur le ventre jambes en bas et planter le piolet. Après une pause déjeuner bien méritée, nous travaillons les rappels sur demi cabestan (ça peut servir...), puis le fameux mouflage pour sortir son compagnon de cordée d'une crevasse. Bilan de ce dernier exercice : être très vigilant pour ne pas tomber dans une crevasse et toujours rester corde tendue lors de la progression pour pouvoir enrayer facilement la chute.

 

Après cette première journée bien remplie nous rejoignons le refuge du Chatelleret pour un repos bien mérité. Nous en profitons pour réviser quelques nœuds avec notre encadrant et nous apprenons à assouplir nos cordelettes (voir plus bas).

 

Le dimanche le réveil sonne à 4 heures pour un départ du refuge prévu à 5 heures. Chaque cordée a choisit une course avec son encadrant. Nous partons en direction du glacier de la Gandolière avec pour objectif le col du Replat. Arrivés sur le glacier nous chaussons les crampons et sortons les piolets. Pour faire original, nous décidons de tenter un couloir assez raide dont nous ne voyons pas la sortie. Notre encadrant passe en tête pour nous sécuriser le parcours. Après une dure lutte pour sortir du couloir et quelques frayeurs, nous devons renoncer. Nous décidons alors de contourner le couloir par une petite escalade (2 / 3 non équipé). Un bon exercice pour travailler l'escalade en grosse, la progression corde tendue et la pose de (rares ?!) points d'assurances. Sortis du rocher, il est un peu tard pour rejoindre le col et décidons de rentrer en passant par la neige. Après quelques glissades sympathiques nous rejoignons le sentier. Une longue descente commence alors jusqu'à la Bérarde.

 

Au programme, un bon apéro bien mérité après tous ces efforts.

 

Bilan : nous sommes tous très content de ce week-end. L'organisation était au top. Le fait d'avoir un encadrant pour quatre nous a permis d'apprendre énormément de choses. Il ne reste plus qu'à appliquer nos connaissances...

 

Plus de photos ici.

 

Notes techniques :

 

Piolet : si vous souhaitez acheter un piolet dédié à l'alpinisme, il nous a été conseillé de prendre ceux marqués d'un A entouré sur le manche. Ces piolets ont un manche droit et très résistant, bien adapté pour faire des corps morts. Leur lame est aussi très robuste. Les piolets portants un B entouré sur le manche sont plus adaptés au ski ou a la rando alpine.

 

Vache sur le baudrier : Il nous a été très fortement déconseillé (voir interdit) d'utiliser une sangle ou daisy chain comme vache. Celles-ci ne sont pas dynamiques. Il faut rester en permanence en tension dessus (ce qui n'est pas forcément toujours le cas dans un relais). Voir une vidéo de démonstration ici. Il existe en plus un deuxième danger, voir ici.

 

Assouplir une cordelette : en alpinisme comme en escalade nous utilisons régulièrement des anneaux de cordelettes. Pour les manipuler plus facilement il est pratique de les rendre plus souples. Cette manipulation n'a pas d'influence sur la solidité de la cordelette. Méthode : couper l'extrémité de la cordelette (partie brêlée avec un briquet pour éviter quelle ne se délite), reculer la gaine de la cordelette sur environ 10% de sa longueur, couper les 10% d'âme qui dépassent, brûler l'extrémité de la cordelette, puis répartir le surplus d'âme sur toute la longueur. Vous verrez, c'est magique, la cordelette est beaucoup plus souple...

 







CLUB ALPIN FRANCAIS MODANE THABOR
90 RUE DE POLSET
73500  MODANE
Activités du club
Agenda