Carnet de route

RAID SIMPLON

Le 22/03/2010 par Cathy Chaboissier

22/25 mars 2010 – RAID SIMPLON (SUISSE)

Christian Fey
propose un raid en étoile à 6 branches (jours) autour du col du Simplon en Suisse (altitude 2000 m.). Secondé dans son rôle d’encadrant par Yvan Sartori ils sont logés à l’hospice avec : Evelyne Laurent, Bernard Pasquier, Daniel Rémy, André Noraz, Christian Gindre, Jacques Bertoli et David Moyano. Les Lebourg Annick et Philippe et les Chaboissier Cathy et Jean-Yves trouvent refuge au Simplonblick, petit hôtel sympa à deux pas.

22 mars 2010
9 heures/13 heures : Modane-Simplonpass 330 kms et un arrêt café.
Après repérage des camps de base respectifs, tous se retrouvent à 13 h 52 pour un départ skis aux pieds, direction l’arête NW du Hübschhorn (2354 m) qui conduit au Breithorn, la course de demain, afin de repérer le passage !
Puis demi-tour et assaut du pied de ce même Hübschhorn jusqu’à sa moraine seulement (2580 m), car la suite c’est une grande paroi rocheuse !!! Et puis, sous une chaleur écrasante, 600 m. de dénivelée seront bien suffisant pour ce premier après-midi !!!... Mais il fait presque grand beau et il n’était pas question de rater ne serait-ce qu’une demi-journée de peaux !
Descente bonne,... puis moins bonne... puis carrément pourrie !
Après 2 bonnes heures de plein-air, l’heure du goûter a sonné !
Débriefing dans le dortoir des 9, à l’hospice … Et briefing pour la journée de demain.

23 mars 2010
Départ 6 h 56 très précises, et malgré une nuit quelque peu agitée dans le dortoir … la fraicheur matinale aide à l’échauffement dès les premières traces ! La neige a durci et on met les couteaux, voilà qui va bien simplifier le passage de la fameuse arête NW du Hübschhorn.
Une utilisation rationnelle de l’oxygène naturel nous assure une montée sans problème.
La pente est toujours très soutenue tout le long du parcours qui passe sur le glacier Homattu et par le col Breithornpass (3347m).
Sur ce col, les deux CD (Christian/Dédé et Christian/David) prennent la direction du Monte Leone et après la longue traversée de son glacier, atteignent par l’arête vertigineuse, le sommet situé à 3553 mètres.
Pendant ce temps-là, coaché par Yvan, tout le reste de l’équipe, se retrouve au soleil sur le col et attaque, par son arête nord, le sommet du Breithorn situé à 3440 mètres.
La rencontre au sommet de deux italiens de Domodossola, les aident à se repérer face à un majestueux panorama : Mischabel … Fletschhorn … Dent Blanche … glacier d’Aletsch … Jungfrau … Monch … Eiger … le dôme de Milan, mais si on peut le voir ! Et on en passe des tas qu’on ne reconnait pas !!!
De loin, ils aperçoivent les deux CD (clairement dynamiques) avec lesquels ils gardent toujours le contact radio.
Pas de vent sur les deux sommets, pas de nuage dans le ciel, tout baigne !
Le groupe du Breithorn va distiller sa descente … ramasser des cailloux … repasser l’arête dans le sens descendant et enfin rentrer au bercail, tandis que nos deux CD (carrément déchaînés) rejoignent le Breithornpass pour aller ajouter à leur palmarès du jour, le sommet du Breithorn.
Le débriefing de la fin de journée se déroule, façon « touriste » à Brig, devant des mousses et on note :
- 1440 m de dénivelée et 3 h 45 de montée pour les uns, 1870 m. de dénivelée et un peu plus longtemps pour les CD (complètement délurés).

24 mars 2010
Heureusement qu’on ne reste pas au Simplon un mois, nous finirions par faire la grasse matinée !!!
Départ prévu 7 h 30 et comme chaque matin nous décollons tous, avec 5 minutes d’avance … Cela prouve au moins la motivation de nos treize lascars !
Heureusement aussi que Christian a bien rentré les points GPS de la rando du jour car nous allons droit vers l’ouest c'est-à-dire droit dans la perturbation !!! Il voulait bien changer le cap de cette journée mais l’armée suisse en a décidé autrement : on tire au canon sur le Galehorn mais pas sur le Spitzhörli !
Alors nous laissons les canons sur le col et par des traversées successives sous le Tochuhorn et un large vallon, d’éclaircies en purée de pois, encore quelques mètres, et nous atteignons le Spitzhörli  2737 m.
Magie du sommet ! Même la vue est dégagée sur une vallée du Rhône ensoleillée.
Le temps de remettre toute la troupe en position descente et nous plongeons dans une tempête de vent, grésil, brouillard … Tous à la queue leu leu … faudrait pas se perdre maintenant !
Au sortir du brouillard six prennent l’option directe sur l’ancien hospice et les autres suivent le chemin de montée.
Les conditions de neige pour tous : sans commentaires !!!
Puis rendez-vous derrière le splendide bâtiment de l’hospice pour un exercice de recherche de victimes en avalanche orchestré de mains de maitres par Christian et Yvan.
Avec ARVA, pelles, sondes, skis aux pieds, voire raquettes, les caractères vont s’exprimer à grand renfort de cris, ordres, contrordres et remarques en tous genres !!!
Débriefing sur place à chaud, les pieds dans la neige et la tête au soleil,  puis à l’hôtel Simplonblick avec force panettone et bières et enfin à l’hospice …
Au compteur de la journée : 737 m de dénivelée – 2 h 20 de montée – 1 descente en neige pourrie et 1 champ labouré par 13 pelles et sondes, 22 skis et 4 raquettes.

25 mars 2010
Cet hiver, le temps ayant adopté comme règle « la fantaisie », il se stabilise rarement si ce n’est dans le mauvais, voire le très mauvais, et ce matin du 25 mars, il chasse nos treize randonneurs à grands coups de tempête de neige et de vent furieux !
Soyons positifs :
- la météo, dans son immense bonté, leur a accordé 3 jours merveilleux,
- la région leur a offert un paysage fabuleux,
- le groupe était en parfaite harmonie dans l’effort comme dans le réconfort !
- enfin merci aux deux encadrants Christian et Yvan, qui par leur efficacité, leur dévouement et leur gentillesse ont pleinement contribué à la réussite de ce raid.

Et, comme il faut un point final à la beauté d’une phrase, il faut aussi un sommet voire plusieurs sommets à une gamme d’efforts plus ou moins harmonieux !
 







CLUB ALPIN FRANCAIS MODANE THABOR
90 RUE DE POLSET
73500  MODANE
Activités du club
Agenda